Pourquoi réaliser un audit interne RGPD ?

Pourquoi réaliser un audit interne RGPD en entreprise ?

La plupart des entreprises doivent réaliser un RGPD audit interne depuis 2016. Cela permet aux entités concernées de remettre en question la manière dont elles gèrent les informations personnelles des individus. Plus d’informations dans le contenu de cet article !

Qu’est-ce que l’audit RGPD ?

Le RGPD est entré en vigueur pour réguler la collecte, la gestion et le traitement de données à caractère personnel. Il concerne en général toute entité située dans l’UE et localisée à l’extérieur, mais traitant des informations d’individus résidant dans l’UE. Mais aussi, il est à tenir compte pour les sous-traitants et fournisseurs de services manipulant de la data pour le compte d’autres organisations. Il faut également savoir que ce règlement impose la mise en place de divers processus tels que le recueil du consentement explicite ou l’application du droit à l’information pour la protection des données personnelles. Cependant, sa mise en conformité doit également impliquer la vérification, à un moment donné, de la situation de l’entité concernant le respect de ses obligations.

Par ailleurs, il faut noter que deux types d’audit RGPD existent. D’une part, il y a l’audit initial qui est effectué en début de déploiement des opérations de mise en conformité. D’autre part, on retrouve l’audit de suivi qui est réalisé de façon périodique puisque le respect du RGPD s’inscrit dans une démarche continue. À titre informatif, plusieurs diagnostics sont menés pour l’identification des lacunes et le guidage des mesures correctives nécessaires à la conformité. Il y a entre autres le diagnostic de sécurité, celui du processus de collecte des données personnelles, celui du système d’information, etc.

Les diverses raisons de réaliser cet audit

Les raisons de réaliser un RGPD audit interne sont nombreuses. Pour commencer, il permet de dresser un état des lieux de la situation actuelle. Ainsi, on pourra identifier les écarts entre le réel et les impératifs ainsi que savoir les tâches à accomplir pour assurer et évaluer la conformité avec le RGPD. Ensuite, cet audit a l’avantage de structurer efficacement le système d’informations afin de cartographier les données de l’entreprise et de comprendre la façon dont elles sont traitées pour mieux les administrer. Par ailleurs, il est important de savoir que la production d’un audit nécessite des compétences spécifiques. D’un côté, elle exige des compétences techniques. Elles permettent de mener les diagnostics RGPD dans les règles de l’art.

D’un autre côté, des compétences juridiques sont également nécessaires. Cela est important pour avoir une parfaite connaissance du RGPD, de ses règles et des obligations des entreprises en termes de gestion des données personnelles. Ainsi, si l’on n’a pas l’expertise nécessaire pour réaliser cet audit, l’accompagnement par un professionnel est la solution. Cela peut s’agir d’un Data Protection Officer ou d’un avocat expert en droit de l’internet et des données personnelles. L’avantage d’y recourir, c’est que l’entreprise pourra bénéficier d’une expertise externe pouvant lui être indispensable. Mais également, elle pourra gagner du temps sur le processus RGPD. C’est un gain de temps intéressant permettant de se consacrer sur d’autres aspects comme l’organisation de formation des collaborateurs.