Gérez la criticité de vos pièces de rechange avec votre logiciel de GMAO

Si vous êtes responsable des stocks de fournitures de maintenance, de réparation et d’exploitation (ou MRO en anglais pour Maintenance, Repair & Operations), c’est une question clé à poser et à laquelle il faut répondre. Mais toutes les pièces ne sont pas égales. Certaines sont essentielles aux opérations ou à la sécurité des employés. D’autres sont utiles mais n’ont pas de caractère d’urgence.

C’est pourquoi il est crucial d’avoir une méthodologie définie pour les pièces de rechange, associée à une compréhension approfondie de la criticité des pièces de rechange pour vos opérations de maintenance. C’est le meilleur moyen de fournir des performances solides et fiables. Et c’est également de cette manière que vous pouvez déterminer le niveau de stockage optimal. Inutile de vous apprendre que sans l’aide d’un logiciel de GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) efficace, il sera très difficile de mettre en place une telle stratégie.

Pour mémoire, un logiciel de Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur, ou GMAO, est un logiciel qui prend en charge le stockage des informations associées à la maintenance des équipements techniques d’une organisation et supporte l’ensemble des processus de maintenance préventive, curative et améliorative associés. Cliquez ici pour en découvrir plus : Gestion de la maintenance avec la plateforme Yuman

Pourquoi la notiiioin de criticité est importante pour la gestion des stocks ?

Essayer d’examiner manuellement et d’attribuer un score de « criticité des pièces de rechange » à chaque article individuel est presque impossible étant donné les dizaines ou centaines de milliers d’articles maintenus dans de nombreux inventaires. Nous avons travaillé avec de nombreux clients pour attribuer la criticité des actifs et des équipements, et l’expérience nous montre qu’il y a de réels avantages à attribuer la criticité aux pièces de rechange. Ce type d’information :

  • Fournit une évaluation précise des pièces de rechange critiques et de l’argent investi dans ces pièces
  • Offre une transparence et une visibilité sur les stocks de pièces de rechange critiques et non critiques de l’organisation
  • Élimine les « ruptures de stock »
  • Réduit le temps passé à chercher et à commander des pièces
  • Réduit les stocks dormants/immobiles
  • Accélère l’élimination des matériaux obsolètes
  • Améliore la répartition des stocks pour une meilleure utilisation de l’espace
  • Optimise les coûts d’inventaire en équilibrant les stocks à la demande opérationnelle.

Les huit questions à poser pour chaque pièce de rechange

Il est important de souligner, cependant, que le simple fait d’attribuer un code à la pièce détachée ne suffit pas. Certaines variables doivent également être prises en compte lorsque vous examinez la criticité d’une pièce particulière. Par exemple :

  • Quel est l’équipement sur lequel cette pièce de rechange sera utilisée, et quel est le degré de criticité de cet équipement pour les opérations ?
  • Qui fournit cette pièce ? S’agit-il d’un équipementier ou d’un tiers ?
  • Quel est le délai nécessaire pour réapprovisionner la pièce ?
  • Dans quel entrepôt cette pièce est-elle stockée ?
  • Disposez-vous de la bonne nomenclature ?
  • La pièce est-elle utilisée sur plusieurs types d’équipements ?
  • Quel est le niveau de service visé ?
  • Quelles sont les priorités des ordres de travail ?

Une fois que vous avez déterminé quels sont les paramètres les plus importants pour votre organisation, vous devez choisir une méthodologie et une solution qui vérifient régulièrement ces paramètres. Par exemple, chaque fois qu’une nouvelle transaction est créée dans le logiciel de GMAO, la solution doit appliquer cette transaction au matériel pour déterminer si la criticité est toujours correcte. Si votre système d’information actuel ne permet pas la mise en place de la criticité des pièces détachées, pensez à changer de GMAO.

Comprendre les objectifs de la gestion des stocks

Lorsque vous travaillez à l’optimisation de vos stocks MRO, considérez les points suivants :

  • Si vous souhaitez fournir aux clients le niveau de service maximal, quelles mesures peuvent être prises pour améliorer ce niveau de service et comment cela affecte-t-il les décisions relatives aux stocks ?
  • Si vous voulez maintenir le niveau minimum de stock et atteindre des considérations financières, budgétaires ou d’entrepôt, quelles méthodes pouvez-vous employer pour réduire ces niveaux de stock ?
  • Si votre objectif est de fonctionner au plus bas coût et, là encore, d’atteindre des objectifs financiers ou budgétaires, que pouvez-vous faire pour réduire ces coûts ?

Conclusion

L’inventaire est un investissement, et cet investissement doit être géré. La mise en place d’une stratégie mesurant la criticité des pièces de rechange au sein d’une entreprise est essentielle pour lui assurer des gains de productivité, d’efficacité et lui permettre de maintenir sa rentabilité. L’apport de la GMAO sera essentiel à la réussite d’un tel projet.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *